6 conseils pour construire son infographie !

Pourquoi fabriquer une infographie ? Et surtout comment faire son infographie ? Voici 6 points importants pour réussir son infographie. Il s’agit de conseils qui doivent être réfléchis avant de commencer la réalisation et qui vous aideront à gagner du temps et de l’efficacité au moment de sa publication sur le web ou en print.

Une Infographie, c’est quoi ?

Personnellement, j’adore les infographies et je les conseille énormément à mes clients. Pourquoi ? Car l’infographie est bien plus efficace pour capter le cerveau humain. En effet, l’infographie est une représentation non linéaire qui représente un sujet à l’aide de textes et d’éléments visuels. Cela peut passer par des dessins, des statistiques, des mots, des photos,… Le but étant de transformer une explication ennuyeuse en image attrayante et efficace pour votre cible. Le proverbe de l’infographie : « Un dessin vaut mieux qu’un long discourt » !

Ainsi, à l’instar du Mind mapping (ou topogramme), l’infographie est plus efficace pour capter et transmettre des informations à des cerveaux de moins en moins disponibles. Pourquoi ? Car les images sont plus faciles à retenir pour notre cerveau que le texte abstrait et ingrat à lire. A titre d’exemple, notre cerveau ne lit que 28% des mots sur internet donc autant vous dire qu’il faut être efficace afin de transmettre le bon message à sa cible. Mieux encore, une étude de 2005 prouve que 90% des personnes lisant une notice d’un médicament la comprennent parfaitement si le texte est accompagné d’images (Ils sont 70% sans les images).

Enfin, pour enfoncer le clou : sachez qu’une étude de 1982 prouvait déjà que les personnes qui suivent des instructions avec du texte et des illustrations font 323 % mieux que les personnes suivant des instructions sans illustrations.

Comment construire une infographie ?

1. Définir la cible et le sujet de votre infographie.

Cela parait évident mais le fait de vous poser devant une feuille et un stylo pour cadrer votre idée et votre objectif vous aidera à structurer votre infographie. Gardez en mémoire que votre sujet doit être clair, le plus simple possible et doit appeler à continuer sa réflexion après la lecture. En effet, ce sont les informations principales qui doivent être illustrées. Plus vous donnez d’informations et moins les gens en retiendront, surtout sur internet ! Donc élaguez vos idées pour les rendre plus digestes.

Ensuite, bien définir votre cible vous aidera à trouver le style graphique et le ton utilisé dans votre infographie, à chaque sujet et à chaque cible son style d’infographie ! En effet, une info parlant des victimes de la guerre aura un style graphique plus austère qu’une info traitant du BBQ pendant la période estivale…

2. Ordonnez vos idées.

Une fois vos idées notées devant vous, vous allez les ranger comme une liste afin de les « placer », le but étant que vos idées se lisent par pôles, comme des ilots et que ces pôles finissent par dessiner une sorte de Z. Pourquoi ? Car la lecture de l’œil humain va du haut à gauche vers le bas, à droite, en zigzaguant entre les deux. Sinon, vous pouvez opter pour le format « liste », en vous assurant que chaque idée est indépendante les unes des autres. Cela donne généralement un format Allongé, peu pratique pour une publication sur les réseaux sociaux comme Facebook ou LinkedIn mais pratique pour Pinterest ou Instagram dans sa version future. C’est d’ailleurs un format pratique pour une lecture sur les smartphones. Donc, ne vous refusez rien.

S’il y a un sens chronologique, évidemment respectez la progression naturelle de l’explication.

Ici, il s’agit d’expliquer à des clients comment utiliser une méthode de « sans contact » donc l’explication doit suivre la progression de la méthode.

3. Sélectionnez vos couleurs et vos éléments graphiques.

En fonction de la destination de votre infographie (Pour qui ? Comment la partager ? Quand ? Où ? …) Vous allez pouvoir définir le format de votre infographie. Si elle est de grande taille, les gens pourront toujours zoomer mais elle sera moins lisible au premier regard. Le temps d’accroche sur le web est très rapide (en millième de seconde) donc soyez le plus efficace possible. Vous pouvez même faire une première vignette épurée sur les réseaux sociaux afin de donner envie de cliquer sur votre site pour avoir plus d’informations sur une seconde infographie, plus complète et ouvrant vers un formulaire de contact.

Pour sectionner vos couleurs et éléments graphiques, vous devez être en adéquation avec votre cible et votre message mais également avec votre charte graphique si vous en avez une. En effet, le but est de rester cohérent avec votre communication globale. Sans cela vous risquez de diluer votre objectif final. Si vous n’en avez pas faite confiance aux conventions chromatiques, dans le cas où vous seriez peu à l’aise avec les couleurs. Par exemple, si le sujet porte sur les vacances d’été, vous prendrez peu risque en choisissant les couleurs bleu et jaune avec un univers autour de la plage. Ainsi, vous ancrez votre cible directement dans un vocabulaire esthétique qu’il connait déjà. C’est sécurisant et cela facilite votre discourt.

Enfin, les éléments visuels doivent illustrer une idée, comme un pictogramme ou ancrer une idée, comme une sorte d’aide mémoire. Ex: pas de soleil = Soleil barré en rouge (Interdit), ou lavez avec du savon vaisselle = Illustration du liquide vaisselle pour aider la mémoire.

Le but est d’aider le processus mnémotechnique.

3. Utilisez 2 polices maximum dans votre infographie.

Cela semble peu mais le but d’utiliser peu de police va servir la cohésion de votre infographie. à moins que vous ne soyez à l’aise avec les styles de police, je vous conseille de choisir une police plus stylisée pour le titre principal et une police le corps de l’infographie. Vous pourrez toujours jouer sur le gras, l’italique et la taille de la police mais surtout, gardez la cohérence visuelle de vos polices afin d’harmonier l’ensemble. L’utilisation de votre police doit fonctionner comme une pyramide. Plus l’information est importante et plus elle devra être démarquée et rare. Il n’y aura donc qu’un seul titre principal en gras et en grand et beaucoup plus de détails en taille standard.

4. Linkez des liens sur votre infographie.

Aujourd’hui, on peut facilement intégrer des liens dans les documents. Si ce n’est un « cliquez sur un lien » dans un pdf ou placer le lien sur l’image d’un site… bref, le but est de diriger votre cible vers une page d’un produit ou vers un formulaire de contact, n’importe quel call-to-action afin que vendre votre produit ou récupérer de l’information pour pouvoir joindre ultérieurement votre cible.

Laissez votre logo sur l’infographie afin de rappeler la maternité de votre production et vous faire connaitre des lecteurs. Cela peut intéresser les lecteurs de connaitre l’origine et en savoir plus sur vous. Donc laissez des informations pour vous retrouver mais également retrouver les sources de vos propos. En effet, dans une époque gangrénée par les fakenews, c’est importants de connaitre vos sources et de pouvoir vérifier l’authenticité de vos propos. Plus vos sources sont fiables, plus votre image sera crédible. Si vous utilisez le GORAFI pour récupérer vos statistiques, plus personne ne vous fera confiance mais plus encore, si vous cachez vos sources vous risquez de paraitre malhonnête.

5. Partagez votre Infographie, faites-la vivre.

Maintenant que votre infographie est faite, il faut la partager sur votre site, vos réseaux sociaux mais aussi vos e-mailling et pourquoi pas votre signature en version « fash ». En cliquant dessus, votre cible pourrait aller vers une version plus détaillée de l’infographie, sur votre site, avec le formulaire ou la fiche produit. Encouragez vos collaborateurs à partager, eux-aussi votre infographie, plus ils sont proches de la cible et plus cela a de chance d’être partagé.

6. Les éditeurs en ligne gratuits

Vous n’avez pas la suite adobe et vous ignorez comment vous y prendre ? Voici une liste d’éditeur gratuits en ligne qui pourront vous aider à créer votre infographie :

Besoin d’une graphiste pour faire votre infographie ? Contactez-moi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s